· Événements

Opquast Day 2018

La sixième édition de l’Opquast Day a eu lieu ce mercredi 28 novembre dans les locaux de Mozilla Paris. C’est le rendez-vous annuel et attendu de la communauté Opquast et plus largement des sympathisants de l’assurance qualité Web.

Présentation du nouvel annuaire Opquast

Nous avons eu l’annonce de la création d’un annuaire (la peinture est encore fraîche) qui a pour objectif de centraliser et rationaliser les informations autour de la certification. On pourra donc y trouver :

  • les partenaires : agences, institutions, écoles, etc.
  • les certifiés
  • les formations

Il s’agit d’un point d’entrée unique pour les ressources et informations liées à la certification et c’est une très bonne chose puisque cela permettra de s’y retrouver plus facilement dans l’écosystème Opquast.

Annuaire Opquast

Opquast, export de bonnes pratiques et outils

Les partenaires ont désormais accès dans leurs backoffice à un outil permettant d’exporter les bonnes pratiques de la checklist Opquast aux formats JSON, CSV ou XLS. On peut faire son marché et exporter par exemple que les bonnes pratiques liées au design ou au développement.

Une fois que l’export est fait on peut s’en servir pour l’importer dans un système de gestion de projet comme Jira. Chez Clever Age nous avons par exemple fait un export de la checklist Website (75 bonnes pratiques prioritaires) pour les intégrer dans tous nos projets Jira. Nous ferons d’ailleurs très prochainement un article dédié à ce sujet afin d’expliquer en détail le fonctionnement.

Aperçu d'un écran Jira

Perspectives Opquast pour les partenaires

Elie Sloïm, fondateur d’Opquast, nous rappelle à juste titre que l’assurance qualité Web concerne avant tout la gestion des risques. Depuis quelques années ces risques ont fortement augmenté, comme par exemple :

  • RGPD : 4 % du chiffre d’affaires mondial
  • Accessibilité : procès pour discrimination un peu partout dans le monde et lourdes amendes si vous êtes présent aux États-Unis
  • Sécurité : fuite de données et répercussion sur l’image de marque
  • etc.

Alors bien sûr il est préférable de se lancer dans chacun de ses domaines par conviction et sans avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Malheureusement cela ne marche pas toujours comme ça dans la vraie vie. L’assurance qualité Web n’est pas un procédé magique, mais au moins les bonnes questions seront posées :

  • Est-ce que l’utilisateur arrive à trouver mon site ? => Visibilité
  • Est-ce qu’il arrive à utiliser mon site ? => Perception
  • Est-ce que mon site fonctionne ? => Technique
  • Est-ce que mon site propose un contenu pertinent ? => Contenus
  • Est-ce que mon site propose un service pertinent ? => Services

Dernière remarque et non des moindres, Elie met en garde sur l’effet de mode. La grosse tendance du moment c’est le RGPD et d’un côté tant mieux parce qu’il y avait un réel besoin sur la protection des données utilisateurs. Le risque c’est de mettre le focus uniquement là-dessus en oubliant les autres sujets : l’accessibilité, la sécurité, la performance web, l’éco-conception, etc. C’est justement ce que permet d’éviter une démarche d’assurance qualité : on peut pousser le curseur sur un domaine particulier, mais on s’assure d’abord d’avoir un socle minimal et transverse.

Schéma des bonnes pratiques Opquast

Privacy by design

Cette édition d’Opquast Day était également l’occasion de retrouver un ancien de Clever Age, Matthias Dugué, pour une conférence en binôme avec Laurent Denis sur le “Privacy by design”. Il s’agit là de deux orateurs émérites qui, sans surprise, ont livré une conférence très intéressante. On notera par exemple les dark patterns comme la case à cocher qui est cochée par défaut alors que cela devrait être l’inverse puisque le consentement de l’utilisateur ne peut pas être implicite.

Clever Age ❤ Opquast

Au niveau des certifications il y a plus de 9000 inscrits depuis 2015 et environ 4400 certifiés.

Le petit moment d’autosatisfaction / chevilles qui enflent c’est que, à date, Clever Age se positionne très bien dans le classement des partenaires / entreprises :

  • 63 certifiés
  • 19 experts
  • une note moyenne de 859 à l’examen là où la moyenne des professionnels est à 810

See the Pen Opquast certified – Clever Age by Olivier Keul (@okeul) on CodePen.

Bien sûr c’est une “course” sans fin entre les partenaires et le résultat peut varier d’un mois à l’autre mais cela reste une émulation saine. Au-delà des scores, l’important c’est que nous ayons cet objectif commun d’accroître en interne comme auprès de nos clients la valorisation de l’assurance qualité Web : c’est un cercle vertueux.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un astérisque.

Vous pouvez utiliser les balises et attributs HTML suivants dans votre commentaire : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre>

Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque (*). Les informations de ce formulaire ne seront pas conservées et ne seront utilisées que pour vous répondre. Conformément à la règlementation applicable, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux informations vous concernant. Pour plus d’informations sur le traitement de vos données, cliquez ici