· E-commerce

La chronique digitale Asie n°4

Inde : Et si le futur du e-commerce était uniquement sur Application mobile ?

myntraMutation du e-commerce : Quand Myntra.com, le plus gros e-commerçant indien, ferme son site sur desktop pour être accessible uniquement sur application mobile.

Avec une population qui accède de plus en plus exclusivement à Internet via mobile et un marché de l’e-commerce très mature, le marché indien annonce une mutation passionnante.

Les jeunes populations et leur consommation mobile sont à la base de cette réflexion stratégique de l’entreprise Myntra qui cherche à anticiper et optimiser sa présence pour le futur. Fort de ces constats, l’entreprise concentre ses investissements sur la recherche et l’innovation autour de l’application mobile et l’optimisation de l’expérience client que permet le device le plus proche des clients.

Chine : Les applications chat, levier e-commerce

En 2014, le géant Chinois Alibaba faisait l’acquisition de l’application américaine de chat Tango pour la somme vertigineuse de 215 millions de USD.

Ce mois-ci, le géant vient de faire la lumière sur cet achat incompris l’an passé. Il s’agit également de gagner sur le marché de l’Asie de l’Est en faisant face au géant WeChat (Tencent) qui propose déjà une offre e-commerce.

Afin de se différencier, Alibaba et son partenaire souhaitent rendre l’expérience shopping au sein des applications pratique et sociale : partage de catalogues et collections entre utilisateurs de l’application Tango, accès à des millions de références en ligne en provenance de Wal-Mart and AliExpress (plate forme e-commerce de Alibaba) et offres spéciales.

Des grandes marques de Luxe en guerre contre les ventes de contrefaçons sur le site Alibaba

Alors que Alibaba cherche à s’étendre à l’international, le groupe Kering vient compromettre, ou du moins retarder ses projets en attaquant le groupe via la justice américaine.

Quelques années après le cas ebay/Tiffany, Kering relance le débat sur la responsabilité des places de marchés et la commercialisation de contrefaçons. Le groupe Alibaba quant à lui affirme investir et faire les efforts nécessaires afin de lutter contre.

Big Data au service de AutoNavi qui renforce l’offre LBS d’Alibaba

AutoNavi vient d’annoncer l’enrichissement de sa plateforme open source via le sourcing en big data. Cette nouvelle offre LBS + permet l’accès à des données complémentaires favorisant une meilleure connaissance et analyse des consommateurs pour les clients. LBS+ intègre également une solution de Cloud computing pour la gestion de ces données.

Comment s’insérer dans le marché de l’e-commerce en Chine ?

De nombreuses entreprises de tous les secteurs peinent à entrer dans le marché chinois pour des questions législatives mais également pour des raisons sectorielles avec le duopole Alibaba et JD.com qui empêche d’émerger.

sephoraSéphora fait preuve d’une forte capacité d’adaptation et de pertinence afin de pénétrer ce marché si convoité. La marque a en effet mis en place une vitrine sur le site JD.Com. Elle proposera des produits exclusifs et lancera de nouveaux produits cosmétiques en premier lieu sur JD.com, avant de les commercialiser ailleurs, a ajouté la dirigeante. Il s’agit d’une première mondiale pour Sephora.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un astérisque.

Vous pouvez utiliser les balises et attributs HTML suivants dans votre commentaire : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre>